Les Routes du Bourbonnais

En ce vendredi 11 mai, Quentin et nos 2 Cédric sont au départ de cette 11ème édition des Routes du Bourbonnais (qui est aussi un hommage à son ancien Président, Nicolas Thollet, disparu en fin d’année dernière.

La première étape est un contre la montre de 8.5 kms autour de Commentry. C’est un circuit sans réelles difficultés, mais le vent de face dans la partie en faux plat montant le rend difficile et usant.

Cédric B. est le premier sociétaire à s’élancer, il boucle le chrono en 14’50.

Puis c’est au tour de Quentin qui réalise un très bon chrono en 13’23, ce qui lui permet d‘être à 1’23 du vainqueur.

Et enfin, à 18h48, Cédric C. s’élance et boucle ce clm en 15’14.

 

Lors de la 2nde étape qui conduit les coureurs de Commentry à Cosne  via Doyet, Villefranche, Le Montet Quentin et Cédric B. passent cette étape au sein du peloton. Une échappée comptant 1 minute d’avance sera reprise à l’entrée de Cosne. Notons que Cédric B évite la chute d’extrême justesse à 10 kms de l’arrivée et perdra quelques minutes. Distancé depuis Doyet, Cédric C franchira la ligne d’arrivée 15 minutes plus tard, avec un groupe de retardés, sous l’orage.

 

Le départ de cette 3ème étape s’effectue à allure modérée, mais dès les premières pentes, l’allure s’accélère. Quentin parviendra à se replacer au pied de la pente du chat pendu en effectuant une grosse montée pour revenir parmi la tête du peloton. Cédric B en fera de même.

Cédric C quant à lui se retrouve dans un groupe de 4 coureurs dit ‘Ufolep 3ème catégorie’, dès les premiers kilomètres. A l’approche de St Caprais, ce petit groupe se scinde en 2, Cédric C et son compagnon d’infortune effectueront leur périple ensemble avant d’être mis hors course à Chamblet.

Pendant ce temps en tête de course, une échappée part après Louroux Hodement, mais la véritable décision va se faire dans le coup de cul à l'entrée de Néris les Bains. Quentin, toujours bien placé, reste avec les meilleurs jusqu’au final, ou il concède quelques secondes, à l’arrivée.

Malheureusement, Cédric B est contraint à l’abandon, sur casse mécanique, en raison d’une chute collective dans Chamblet.

 

 

Le départ de cette ultime étape est donné sous un ciel nuageux et par une température fraîche. Jusqu’à Néris les Bains, l’allure est modérée et c’est un peloton groupé qui s’y présente.

Le rythme s’accélère, dans la montée sur Villebret, et à l’arrière du peloton, quelques coureurs en font les frais. Cédric C ainsi que quelques coureurs basculent avec une 100 de mètres de retard à Villebret et ils ne rentreront pas. 6 coureurs dont notre sociétaire rallieront la ligne d’arrivée ensemble après 3h d’efforts (ils sont mis hors course quelques kilomètres après Marcillat en Combraille) et ne seront donc pas classés.

Concernant la tête de course, c’est dans la bosse qui monte à Saint Genest que la décision va se produire. Une vingtaine de coureurs s’extirpent du peloton. Après un moment d’hésitation, Quentin décide de boucher le trou car tous les hommes forts sont devant. Il effectue la traversée de St Genest et la descente suivante à bloc ce qui lui permettra de rentrer. Finalement dans la montée suivante en direction de Ste Thérence, des coureurs vont lâcher et un groupe de 16 coureurs se constitue. L'équipier du maillot jaune assurera le tempo ce qui leur permettra de creuser l’écart rapidement et de posséder 1'35 d'avance à Mazirat. Ce même homme  tentera alors de partir seul, ce qui provoquera une diminution de l'allure. L'écart changera quelque peu mais après avoir repris l'homme de tête avant Marcillat, il se maintiendra de nouveau autour des 1'35 jusqu'au bout. Les kilomètres commencent à peser, Quentin se fait mal pour rester au sein du groupe entre Ronnet et Arpheuilles, ou la succession de côtes casses-pattes est de plus en plus difficile avec un vent fort et défavorable.

Finalement, à 500m de l’arrivée, Quentin concède 15 secondes au vainqueur du jour. Quentin endosse le maillot de meilleur jeune et termine 13ème au général.

 

Félicitations à notre 3 représentants.

A Quentin, pour sa 13ème place et son maillot de meilleur jeune.

A Cédric B, malchanceux, qui est contraint à l’abandon lors de la 3ème étape sur casse mécanique due à une chute collective, mais il avait néanmoins réalisé une superbe épreuve jusque là.

Puis à Cédric C qui malgré sa mise hors course bouclera l’épreuve.

Ajouter un commentaire
 
×